art contemporain - Galerie Nathalie Béreau
Accueil du site > Français > Archives Expositions > Expositions 2016 > Le 6, Mandel, Paris > Mars 2016 : exposition Pour le jardin des serres d’Auteuil, photographie

Mars 2016 : exposition Pour le jardin des serres d’Auteuil, photographie



Jardin des curiosités et merveilles

Jean-Christophe Ballot,
photographies
Pour le Jardin des Serres d’Auteuil

Exposition du 10 au 26 mars 2016


A l’occasion de la réouverture et de l’inauguration du nouveau jardin du 6, Mandel, Paris, il semblait évident de mettre à l’honneur un autre jardin, et par n’importe lequel !
Ce sera celui des serres d’Auteuil et donc l’occasion de découvrir le nouveau et superbe travail photographique de Jean-Christophe Ballot, avec l’exposition intitulée Jardin des curiosités et merveilles.
L’exposition réunit, parmi les clichés sélectionnés par le photographe, un bel ensemble en couleur mais également en noir et blanc d’une vingtaine de tirages (Edition de 9 exemplaires numérotés et signés).
Elle sera aussi l’occasion de découvrir le livre sorti cet hiver aux éditions Gallimard - Collection Alternatives, Pour le Jardin des Serres d’Auteuil, auteurs : Sophie NAULEAU et Jean-Christophe BALLOT, Préface de Jean-Yves TADIÉ, 104 pages / quadri relié / 18,7 x 20 cm / En vente pendant l’exposition : 25 €.

Une signature aura lieu pendant l’exposition le samedi 19 mars à partir de 15h00

Au-delà du manifeste et de l’engagement pour la préservation des serres d’Auteuil, les organisateurs de l’exposition : la galerie Nathalie Béreau, Jean-Christophe Stöerkel architecte paysagiste et propriétaire du 6, Mandel et bien sûr l’artiste ont élaboré un projet artistique.

De par son titre Jardin des curiosités et merveilles, l’exposition est donc avant tout une invitation à un voyage dans le temps et dans un espace donné, celui d’une serre, lieu de travail, de culture et de collection de plantes rares qui seront ensuite offertes aux regards des visiteurs.

Ce voyage dans le temps fait référence à trois moments non pas figés mais qui se répondent à travers des époques ou des temps différents : le premier temps fait référence aux serres elles-mêmes qui ont été créées en 1761 sous Louis XV puis réaménagées à la fin du XIXème siècle par Jean Camille Formigé, et qui sont maintenant inscrites au titre des Monuments Historiques. Elles sont un bel exemple en France d’architecture (style 1900), de sculptures (Rodin entre autre), de jardins (à la française, japonais ...) et de collections de plantes rares et d’arbres remarquables (voir wikipédia).
Le deuxième temps est celui de l’imaginaire de Jean-Christophe Ballot qui, dans sa démarche de révéler la beauté et la poésie d’un lieu de collection avec l’image rêvée d’un paradis perdu à retrouver, fait référence au cabinet des curiosités et merveilles de la Renaissance. A travers ce travail ce sont toutes la poésie et l’imaginaire du jardin, la perfection et la diversité de Dame Nature qui nous sont révélées. Révélation un mot cher à Jean-Christophe Ballot qui revendique depuis toujours un regard contemplatif.

Le troisième temps est le nôtre : regardeur, collectionneur qui à travers les images photographiques de Jean-Christophe Ballot faisons cette balade mélancolique, rêveuse, mais aussi joyeuse car les images qui révèlent cette beauté (désuète ?) nous transportent plus qu’elles nous attristent.
Nous sommes au paradis du Douanier Rousseau, puis dans un pastel fin XIXème, ou alors déambulant dans une miniature à la composition classique.
Que ce soit en couleur ou bien en noir et blanc, Jean-Christophe Ballot, sait saisir dans des compositions sophistiquées car très élaborées, la sensibilité d’un lieu, sa quintessence, ce qui en fait son immuabilité, son intemporalité.

Une sculpture prend chair, un arbre devient un monument, une feuille à travers la vitre fanée d’une serre prend l’irisation d’un papier, des plantes en suspension deviennent des poissons volants.
Tout est là et devient autre.
Notre regard est orienté vers une vision non pas dénonciatrice, mais onirique, et parfois idéalisatrice de la beauté à préserver. Qu’elle quelle soit d’ailleurs, car Jean-Christophe Ballot parcourt le monde à travers les villes ou des paysages naturels pour en prendre le pouls ; mais il sait aussi se poser dans ce qui semble si lointain de la fureur et de la modernité : une serre donc, ou l’atelier d’un des derniers fondeurs d’art en France, ou bien encore les gisants de la Basilique de Saint-Denis. La surface du papier photographique se fait vibrante, comme à fleur de peau, témoignant à mon sens d’une vision romantique de l’image.
Nathalie Béreau, 19.01.2016

Présentation du Jardin des serres d’Auteuil :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_des_serres_d’Auteuil
Un lien Télérama utile pour mieux comprendre les enjeux du Jardin des serres d’Auteuil :
http://www.telerama.fr/sortir/dans-le-match-serres-d-auteuil-roland-garros-avantage-provisoire-a-l-orchidee,136547.php


A propos du nouveau jardin du 6, Mandel

Amélanchier canadensis, érable, Cornus, pommier, érable du Japon, fougères, art topiaire, mais également des fleurs blanches hommages à Christian Dior (roses et tubéreuses) sont les éléments végétaux du nouvel écrin réaménagé par Jean-Christophe Stöerkel, propriétaire du 6, Mandel et Gil Primard
Architecte paysagiste, fin connaisseur de Christian Dior, amateur d’art contemporain, Jean-Christophe Stöerkel a souhaité un jardin lumineux, sobre et raffiné, élégant afin de recevoir sur de plus grandes terrasses les visiteurs et clients souhaitant y organiser des événements professionnels ou privés ... le tout dans une atmosphère chaleureuse et cosy typique du 6, Mandel !

Chaque élément remplira son rôle dans un style clair et épuré, le tout tamisé le soir par un éclairage au sol : ardoise, pavage et bois pour une terrasse plus spacieuse, un mur d’eau en fond de perspective dans l’axe de la Tour Eiffel à travers lequel apparaîtra la silhouette en métal découpé de Christian Dior.


 
Accueil du site | Contact | Plan du site | Colophon | ©Nathalie Béreau | facebook Facebook |   English | Suivre la vie du site RSS 2.0