art contemporain - Galerie Nathalie Béreau

Béatrice Arthus-Bertrand




Calibrages
6, Mandel
6 avenue Georges Mandel, Paris
Commissaire : Galerie Nathalie Béreau, Chinon

Disponibilité des œuvres à la vente Artistes représentés


Calibrer : trier, démêler, cribler, choisir, sélectionner, classer, séparer, répartir, conformer, standardiser, accorder, adapter, ajuster, ... pléthore de synonymes viennent à l’esprit face aux sculptures bas-reliefs formés de galets de l’artiste française Béatrice Arthus-Bertrand.
Prétexte à la promenade, cette pierre l’est tout autant lors de la conception de son travail.
Le galet pour lui-même ou pour ce qu’il devient ? Celui du Petit Poucet, celui accumulé en référence à des artistes tels Arman ? Ou bien le galet comme élément jaillissant d’une membrane tirée au cordeau pour donner cette impression de peau, telle la colonne vertébrale d’un travail physique rude, spontané au début de la conception mais à l’élaboration extrêmement sophistiquée.
Béatrice Arthus-Bertrand se joue de la matière : ainsi l’infinie variation de la surface du ciment - support du galet - nous fait oublier la lourdeur supposée de cette matière qui se fait alors tissu, méandre, mouvement ondulatoire, s’irisant du bleu au noir ou en un marron velours.
Peut-être sommes-nous alors dans une peinture ?
Béatrice Arthus-Bertrand ne semblant pas faire de différence dans l’échelle de ses sculptures, elle leur donne ainsi une monumentalité extrême : chacune d’elle pouvant se développer à l’infini. Et la répétition au rythme calculé des accumulations donne alors aux œuvres un effet hallucinatoire, presque envoûtant.
Rien de figuratif ni de l’ordre de l’abstraction, mais une vision concrète de la matière donne naissance à une œuvre proche de la nature dans le respect de ce qu’elle nous offre.
L’exposition au 6, Mandel nous offre du jardin à la chambre d’hôte un parcours où la sensibilité affleure.
Nathalie Béreau, octobre 2008



 
Accueil du site | Contact | Plan du site | Colophon | ©Nathalie Béreau | facebook Facebook |   English | Suivre la vie du site RSS 2.0