art contemporain - Galerie Nathalie Béreau

Octobre - Janvier 2014 : Au temps des vendanges




Au temps des vendanges

Objets de tradition - collection privée et Archives municipales de Chinon et
artistes contemporains
Valérie Belmokhtar / Christine Bouvier / Séverine Cadier / Michaël Cailloux / Fabrice Montignier / Miki Nakamura

Exposition du 12 OCTOBRE prolongé jusqu’au 5 janvier 2014


Chai Pierre et Bertrand Couly
1, Rond-Point des Closeaux, Route de Tours - 37500 Chinon
Tél : 02 47 93 64 19
Entrée libre tous les jours : 10h-12h30 / 14h-18h30
www.pb-couly.com / contact@pb-couly.com

Commissaire de l’exposition / presse :
Galerie Nathalie Béreau, Chinon
Présente sur RdV / Tél pro : 06 79 71 26 44

Depuis quelques années, le chai Pierre et Bertrand Couly a constitué une large collection privée de machines et d’outils liés à la vigne. L’ensemble, restauré a été rassemblé pour être montré dans sa totalité avec les noms et les explications nécessaires aux visiteurs parfois néophytes ! A cette collection, s’ajoute des documents sélectionnés pour l’occasion avec les Archives municipales de Chinon.

Exposition au temps des vendanges Chai Pierre et Bertrand Couly, Chinon

Affiches publicitaires (voir ci-dessus), invitations à des Foires, menus de Comices agricoles, textes de chansons à boire, cartes postales, etc. et surtout l’intégralité du ban des vendanges de Chinon de 1847 à nos jours. Présenté sur deux grands kakemonos dans le sas d’entrée du chai, sur fond rouge, il offre aux visiteurs la possibilité de découvrir les dates de vendanges, observations de la météorologie et critiques de la qualité de la récolte et donc du vin à venir, comparant ainsi d’années en années l’évolution des millésimes.
Boucheuse, dame Jeanne (poterie de 23l pour la conservation du vin), égrenoir en osier pour égrener les raisins, cuette à vendange pour transporter le raisin à la cave, rince-bouteille, pompe à bras (voir ci-dessous), échaudeuse, pupitre, hôte à vendanges, ainsi que divers outils tels des robinets de cuve, sécateurs à vendange, scie égoïne de taille, boucheuse manuelle, outil pour effectuer les incisions annulaires, pied de biche pour planter la vigne, serpettes, scie ...

Exposition au temps des vendanges Chai Pierre et Bertrand Couly, Chinon

L’ensemble est mis en scène principalement dans le sas et dans la salle de dégustation du chai ainsi que dans le belvédère d’où l’on peut découvrir la salle de vinification et les grandes cuves. Ainsi le passé rejoint le présent et l’activité toujours en cours. Exposition au temps des vendanges Chai Pierre et Bertrand Couly, Chinon

Exposition au temps des vendanges Chai Pierre et Bertrand Couly, Chinon

A ces documents et objets, il était intéressant de confronter des œuvres d’artistes contemporains, inspirés par l’univers du vin. Quatre artistes (Christine Bouvier / Valérie Belmokhtar / Fabrice Montignier / Paul Chamard) ont illustré à leur manière le texte de La Dive Bouteille de Rabelais (voir ci-dessous), chacun avec une gravure sur bois. Miki Nakamura présente une grappe de raisin en fibre de mûrier papier sculptée et protégée du temps sous sa cloche.

Exposition au temps des vendanges Chai Pierre et Bertrand Couly, Chinon

Séverine Cadier (exposée cet été au chai) a réalisé spécialement pour l’exposition un pépin de raisin géant - 35 cm de haut - et très sensuel en terre cuite patinée, pièce unique, rappelant peut-être ainsi le plaisir du vin ... (voir ci-dessous)

Séverine Cadier, Pépin de raisin, sculpture céramique, pièce unique 2013, Ht. 35 cm
Séverine Cadier, Pépin de raisin, sculpture céramique, pièce unique 2013, Ht. 35 cm

Michaël Cailloux Gravure Fable, impression noir et argent, eau-forte

Enfin, pour la première fois, sont présentées les œuvres de Michaël Cailloux.
Des gravures à l’eau-forte et gaufrage dont les compositions évoquent le temps des vendanges, l’automne, le raisin, les animaux de la chasse (voir ci-dessous la gravure "Faisander", gaufrage et eau-forte impression or), etc.
A ces gravures, viennent s’ajouter - ce qui est exceptionnel pour un artiste graveur -, ses plaques de cuivre qui lui ont servi à imprimer les tirages et qui, une fois retravaillées, vernis, sont présentées tels des bijoux ou des objets précieux dans des boîtes d’entomologiste.
L’ensemble de la série commencé en 2009 et intitulé "Chutes de mouches" s’inspire aussi des natures mortes classique du XVIe siècle.

Michael Cailloux Gravure Faisander, eau-forte impression or et gaufrage Michaël Cailloux Gravure Faisander, eau-forte impression or et gaufrage

Présentation du travail de Michaël Cailloux
Né à Paris en 1975 - Sculpteur, graveur
Michaël Cailloux est aussi le directeur artistique de l’école Supérieure d’Art Françoise Conte spécialisée dans le design, le textile et la mode - Paris 12e.

Après un diplôme supérieur des arts appliqués à l’École Duperré en 1998, il créé avec deux camarades la société Atelier LZC spécialisée dans la création d’objets designs et de textiles. Pendant plus de 10 ans, avec ses associés, il élabore des collections d’illustrations sérigraphiées et d’objets présentés sur Maisons et Objets, ainsi que des créations sur mesure pour divers clients comme Baccarat, Cartier, Habitat, Van Cleef & Arpels, S.T. Dupont...

En 2009, il se lance dans une aventure artistique personnelle et se forme aux techniques du bijou et de la gravure à l’eau forte à Paris. Nait alors un concept de détournement tout droit sorti de son imaginaire : des « bijoux muraux » en cuivre qu’il baptise « mouches murales » accompagnées de leurs estampes « les mouches estampillées ».
La mouche, symbole de vie et de mort, est la signature de toutes ses œuvres faisant référence aux natures mortes du XVIe siècle. Ses « bijoux muraux » sont façonnés avec patience et minutie à la main comme le ferait un bijoutier avec scie à archet, bouterolle ou encore ciselé. Avant de le mettre en forme et de l’exposer dans une boite comme un écrin pour « habiller » non pas un corps, mais un mur, il imprime le bijou en série limitée (eau-forte, aquatinte et gaufrage, édition limitée à 4 ex. en travaillant au maximum 5 couleurs différentes dans une gamme restreinte : gaufrage + couleur + argent + or + gris payne + bleu concentré) pour obtenir des estampes qui sont l’empreinte de l’objet.



 
Accueil du site | Contact | Plan du site | Colophon | ©Nathalie Béreau | facebook Facebook |   English | Suivre la vie du site RSS 2.0