art contemporain - Galerie Nathalie Béreau
Accueil du site > Français > Département Photographie > Mats Bäcker > Mats Bäcker, Série Fairytales

Mats Bäcker, Série Fairytales




CV et autres séries
Disponibilité, Prix et livraison : Contact

© Mats Bäcker courtesy Galerie Nathalie Béreau+6, Mandel


Série Fairytales
Prix spécial du jury Arte Salon Cutlog en 2011
Série de 6 photographies réalisées entre 2005 et 2010, édition limitée, numérotée et signée par l’artiste :
- Lac des Cygnes, 2005 (Swan Lake) + une vue alternative pour 2 tirages, moyen format et portfolio (premier négatif détruit)
- L’oiseau noir, 2006 (Black bird)
- Plupp, 2007
- La petite sirène, 2010 (Mermaid)
- Le faune, 2010 (Faun)
- Skogsrå, 2010

Tirages : prises de vue avec appareil photo panoramique, 6 x 12 cm, pas de retouches numériques
- Tirage 3 exemplaires, C-Print d’après négatif couleur, format h. 70 x 140 cm, contre-collé sous verre 1 cm, pas de marge
- Tirage 7 exemplaires, tirage lambda, format h. 24 x 49 cm, contrecollé sous plexiglas 5 mm, pas de marge
- Portfolio dans un coffret luxe avec 6 tirages photographiques + CV de l’artiste et texte de présentation en français et en anglais
Edition limitée à 20 exemplaires. Dimensions du coffret h. 27 x 42 cm
Tirage pigmentaire : dimensions : h. 18 x 35 cm - avec les marges : h. 25 x 40 cm

Plupp, © Mats Bäcker courtesy Galerie Nathalie Béreau+6, Mandel Plupp, © Mats Bäcker courtesy Galerie Nathalie Béreau+6, Mandel

Présentation de la Série Contes de fées

"Nous avons tous des contes de fées, souvenirs de notre enfance, en nous, comme si cela était d’ordre génétique. En effet, des histoires identiques mais sous des formes différentes existent aux quatre coins du monde. J’ai grandi dans une petite ville nichée dans des bois immenses à l’ouest de la Suède. Nous étions en permanence proche de la nature. Enfant, on me racontait les histoires des différentes créatures qui avaient vécu dans ces bois, certains pour de vrai, d’autres dans l’imaginaire collectif. Mais tous m’apparaissaient réels à l’époque. Comme Jung l’a écrit, beaucoup de ces personnages symbolisent différentes parties de notre conscience."
Certaines des images de cette série réalisée entre 2005 et 2010 sont basées sur des personnages bien connus comme La Petite Sirène ou sont évocateurs de certains traits de caractères de personnages que l’on pourrait associer aux histoires de contes de fées.
Elles ont été réalisées au Musée de Biologie de Stockholm.
Les tirages à 3 ex. mesurent 70 x 140 cm et sont montés sous verre épais.
Le verre se référant aux vitres de protection dans les musées et crée ainsi une distance imposée.

Le Musée de Biologie de Stockholm est avant tout une institution scientifique possédant une grande collection d’oiseaux et de mammifères scandinaves dans leur environnement naturel.
Mais ici, l’art et la science sont réunis créant ainsi un symbole national fort où la beauté, le mysticisme et la sentimentalité jouent une part essentielle au spectacle. En effet, on retrouve dans l’architecture du bâtiment l’inspiration des églises scandinaves médiévales en bois.
Le diorama du Musée de Biologie de Stockholm est constitué d’une grande pièce à la lumière naturelle, les murs représentant différents paysages nordiques peints par Bruno Liljefors, un des peintres suédois les plus renommés de l’époque. Dans les décors peints sont disposés sur divers plans des animaux et des oiseaux empaillés. Construit en 1893, c’était la première fois qu’un diorama était utilisé en un si grand format, avant d’autres musées comme à New York ou Chicago, par exemple.
Ce Musée nous montre comment la nature était considérée et utilisée idéologiquement à la fin du 19ème siècle, le paysage comme sujet d’exposition étant une idée nouvelle.

Dans ces dioramas, témoins d’une époque, Mats Bäcker a placé des danseurs suédois jouant différents personnages de contes de fées.
Par leur présence, ils ajoutent à l’idée d’un certain romantisme revisité (le Romantisme nordique), perturbant alors une image "parfaite".
Très brièvement, le principe dominant dans l’imagerie nordique est une vision panthéiste de la nature où "le sauvage" et le rural se rencontrent.
Où tout est vivant et a une volonté. Le mysticisme et l’idée du Sublime sont en même temps porteurs de crainte et de joie.
Ces personnages ainsi mis en scène semblent s’être faufilés dans cet espace depuis un autre temps ou bien être le fruit d’un rêve qui nous est commun.

Présentation de chaque image :
Lac des Cygnes, 2005 (Swan Lake)
La première image que j’ai prise met en scène une danseuse étoile célèbre, Anneli Alhanko. Elle a été pendant de nombreuses années la danseuse la plus connue en Scandinavie. Cette photo est prise quelques années après sa retraite. Elle est inspirée du Lac des Cygnes. Le cygne blanc Odette est trahie par le démoniaque von Rothbart. Il fait de sa fille Odile un sosie d’Odette pour lui voler l’amour du prince Siegfried. Dans cette image nous voyons la danseuse, presque cachée, se mirant dans l’étang. Comme le cygne mourant, regardant son reflet dans le verre qui représente l’eau, cette ancienne danseuse étoile voit son image vieillissante et par là même la courte durée d’une carrière intense.

L’oiseau noir, 2006 (Black bird)
Cette image est celle de l’Oiseau noir. Une façon d’illustrer le côté sombre de chacun de nous : notre méfiance, notre jalousie, notre besoin de revanche et tous les autres démons qui peuplent notre conscience, mais qui restent enfouis en nous. Quand la haine nous a empoisonné complètement.
L’oiseau qui fait que tout ce qui est dans notre esprit devient noir. Mirco Andreani en est le modèle.

Plupp, 2007
Le personnage de Plupp, sorte de Troll tiré des livres d’enfants, est célèbre en Suède.
Si vous demandez à quelques personnes qui ont grandi avec les histoires de Plupp, si c’est un garçon ou une fille, vous obtiendrez probablement des réponses différentes. Plupp est invisible aux humains et ses meilleurs amis sont Lemming et Hermine. Plupp vit dans le Lappish au Nord de la Scandinavie. Le modèle choisi pour créer Plupp est Anna Vnuk, une danseuse moderne et chorégraphe du Nord de la Suède. Elle est à moitié d’origine indienne et la première fois que je l’ai rencontrée j’ai immédiatement vu qu’elle était "mon" Plupp.

La petite sirène, 2010 (Mermaid)
La Petite Sirène est …enceinte et reste est une énigme, mi-poisson mi-femme. Comment les sirènes sont-elles faites ? Peuvent elles enfanter ? Et à quoi cela ressemblerait-il ? Le modèle est une première danseuse du Ballet Royal suédois, Jenny Nilson. Elle est aussi actrice et j’ai fait un film court avec elle il y a quelques années "Amour fou".

Le faune, 2010 (Faun)
Le Faune se détend dans la Forêt. Moitié homme, il peut symboliser notre luxure et notre côté animal. Présent dans de nombreuses histoires depuis les Grecs anciens, il est toujours prêt à l’espièglerie et à la séduction. Comme beaucoup d’autres personnages, il représente une partie de notre psychisme, souvent caché. Mon Faune est joué par Piotr Giro, danseur et mime.

Skogsrå, 2010
Le dernier personnage est Skogsrå, cela pourrait se traduire par Nymphe de la Forêt, issu de la tradition scandinave et existant sous différentes formes. Elle vit dans les bois et règne sur les animaux. Elle détourne les jeunes hommes de leur chemin pour les perdre à jamais. Et les hommes qui, la croisant, en tombent amoureux deviennent fous à jamais. Elle est très belle mais son dos est creux, raison pour laquelle elle le cache avec ses longs cheveux. C’est aussi Jenny Nilson qui est mon Skogsrå.
Texte de Mats Bäcker, traduction N. Béreau



Biographie de Mats Bäcker

Né à Hagfors 1958, Suède. Vit et travaille à Stockholm
Photographe depuis 1977

Parcours
Depuis 2006 Photographe indépendant pour tous les opéras et théâtres majeurs de Scandinavie
1996 - 2006 Photographe pour l’Opéra Royal et le Ballet de Stockholm, ainsi que des compagnie de danse
1987 - 95 Photographe pour des magazines et le Théâtre Dramatique Royal de Suède
1982 - 84 Photographe et éditeur pour le magazine rock Schlager, Stockholm
1979 - 81 Photographe indépendant et musicien

Expositions (sélection)
2014 Série Rock’n’roll, Mondo Galeria, Madrid
2012 Mois de la photo OFF, Paris, Galerie Nathalie Béreau + 6, Mandel, Paris
Musée de Malmö (P)
Musée de Värmlands, Karlstad (P)
2011 Salon Cutlog, Galerie Nathalie Béreau+6, Mandel, Paris (P)
2010 Knäppingsborg, Norrköping (P)
2008 Gallery Skarstedts, Konstnärhuset, Stockholm (P)
2006 Musée de la Danse, Stockholm (P)
2005 Fotogalleriet, Visby
Al Bustan Festival, Beyrouth (P)
2001 Galerie du Contraste, Stockholm (P)
1999 Opera House, Vilnius, Lituanie (P)
Segerstroms Center for the Arts, Los Angeles (P)
1997, 99 Ballet Festival, Gallery Konventa-Seta, Riga, Lettonie (P)
1998 Maison de la Danse Stockholm (P)
1987 Musée d’Art Moderne, Stockholm
1983 Maison de la Photo, Gothenburg (P)
1981, 83 The Gauss Gallery, Stockholm (P)

Edition
2012 Raw Power, Voltair Publishing, Stockholm
2006 Opéra ! Les 30 meilleurs, Premium Publishing, Stockholm (P)
2000 Ole Bull, Cappelen, Oslo
1998 225 ans du Ballet Royal Suédois, Royal Opera, Stockholm
Théâtre de la Cour de Drottningholm, DTM, Stockholm
46 Histoires sur les Costumes, Informatonsforlaget, Stockholm
1983 Le Livre du Rock 83, Sweden Music, Stockholm (P)

Travaux cinématographiques (présentés lors de Festivals)
2011 Otello avec Johan Forslind (inédit)
2005 Amour Fou avec Bogdan Szyber & Carina Reich (TV)
2002 Le Soleil de minuit ne se couche jamais, film de danse
2000 Guide de la Danse Moderne/ Peter Jacobsson avec Ditte Feuk

Etudes
1977 - 79 Lycée photographique, Malmö, Suède
1984 - 86 Etudes photographiques à la Konstfack Académie d’Art, Stockholm

(P) = Personnel



 
Accueil du site | Contact | Plan du site | Colophon | ©Nathalie Béreau | facebook Facebook |   English | Suivre la vie du site RSS 2.0