art contemporain - Galerie Nathalie Béreau
Accueil du site > Français > Archives Expositions > Expositions 2011 > Le 6, Mandel, Paris > JANVIER 2011 : Commedia d’Arnaud Laval

JANVIER 2011 : Commedia d’Arnaud Laval




Arnaud Laval
Commedia
Variations à propos de Shakespeare, du théâtre et du jeu
dessin et gravure
Exposition du 20 janvier au 05 mars 2011

Arnaud Laval, Commedia, dessin 2010, encre de Chine et couleur sur papier Hahnemuhle gaufré à sec, Ht. 45 x 38 cm
Visuel : Commedia, dessin 2010, encre de Chine et couleur sur papier Hahnemuhle gaufré à sec, Ht. 45 x 38 cm

Lieu : Le 6, Mandel, PARIS
6, avenue Georges Mandel 75116 Paris M° Trocadéro
(entrée par le 1, rue Greuze)
Horaires d’ouverture pendant les expositions :
du mardi au samedi de 14h30 à 19h
(sauf en cas de privatisation ponctuelle du lieu)
Tél : 01 42 27 27 93
www.6mandel.com


Commissaire de l’exposition : Galerie Nathalie Béreau, Chinon
Contact

CV + autre gravures


À l’occasion de la seconde exposition personnelle de l’artiste Arnaud Laval au 6, Mandel, Paris, nous découvrons émerveillés son talent au service du théâtre, celui de Shakespeare en particulier que chacun de nous a côtoyé d’une façon ou d’une autre. En effet, il entre en résonance avec notre culture, mais également avec nos souvenirs de lecture ou de mise en scène. L’artiste a choisi spécifiquement 4 pièces de théâtre : Hamlet, La Tempête, Macbeth, Roméo et Juliette. Mais, il possède un sens précis de la mise en scène (pour avoir exercé au théâtre plus jeune - voir CV) et ses compositions vont au-delà d’une interprétation littérale du texte théâtral. Ainsi, outre des références spécifiques à tel personnage ou telle scène, Arnaud Laval se penche plus largement sur la représentation de l’âme humaine, tel un écrivain mais là c’est avec une plume d’encre noire et de couleurs.
Rois et Reines de papier rejoignent alors ceux d’histoires épiques qui s’avèrent intemporelles.
Sa palette de couleurs est joyeuse, les mouvements sont vifs, les compositions denses, foisonnantes, exubérantes. La composition se discerne de loin et de plus près se laisse détailler : l’on scrute alors le moindre trait d’ombre, des entrelacs infinis, des têtes multiples constituent un paysage, une chevelure devient de la broussaille envolée, etc. Le dessin d’Arnaud Laval est un dessin à tiroir(s) où chaque élément est constitutif d’un ensemble plus vaste.
La gamme des couleurs même si pour l’essentiel, elle se situe dans des rouges chatoyants offre un éventail de subtiles variations. Le sens du trait de sa plume acérée se rapproche du travail à l’eau-forte que l’artiste utilise parfois comme point de départ à certaines de ses compositions.
Certaines feuilles sont gaufrées à sec donnant à chaque scène une profondeur supplémentaire.

A cette thématique s’ajoutent des variations spécifiques au théâtre tout en transgressant les frontières liées aux conventions de ce milieu.
Ainsi, Arnaud Laval a laissé son imaginaire courir et nous donne à voir une série de Masques et de Manteaux (d’Arlequin )
Il a également mis en volume cinq personnages tels des marionnettes diaphanes.
Une fantaisie autour des figures des jeux de carte, de l’as et du joker (format 10 x 15 cm) vient compléter cet ensemble unique réalisé en 2010 et présenté pour la première fois.
L’exposition sera l’occasion d’une véritable scène de théâtre de la vie !
Nathalie Béreau, décembre 2010

Techniquement, Arnaud Laval a travaillé :
• Des dessins originaux : encre de chine noire, encres de couleur et pastels secs
• Des gravures Monotypes : eaux fortes et aquatintes rehaut encres de couleur
• Des personnages : fil de fer galvanisé recouvert de tarlatane
(hauteur 60 cm) : Macbeth, Roméo, Juliette, Ophélie, Hamlet



 
Accueil du site | Contact | Plan du site | Colophon | ©Nathalie Béreau | facebook Facebook |   English | Suivre la vie du site RSS 2.0